Environnement

LES FORETS
Sur les 892 hectares de la commune, la surface forestière boisée recouvre 183 hectares, dont 152 sont soumis au régime forestier de l’ONF (Office National des Forêts).

LES CHENAIES
Eléments très caractéristiques du paysage de Champ sur Drac, les chênaies sont actuellement protégées.
Elles font l’objet de soins attentifs :
pour éviter les stationnements nuisibles, des aménagements sont en cours (places matérialisées et pose de lices en bois).
Par ailleurs, un entretien plus léger est mis en place à l’essai.

LES CHATAIGNIERS
La zone des châtaigniers au village fait l’objet d’un programme de gestion sur plusieurs années. Les vieux arbres sont abattus et  de jeunes châtaigniers sont replantés.

LES SENTIERS
La commune dispose de nombreux sentiers et chemins très agréables,  aménagés, balisés et entretenus par le  SIPAVAG (Syndicat pour la protection et l’aménagement des franges vertes de l’agglomération grenobloise). Une carte des sentiers balisés est disponible en Mairie ou sur la page du site de la METRO:
les sentiers d’agglomération (anciennement Sipavag).

LA ROMANCHE
Le SYMBHI (Syndicat Mixte des Bassins Hydrauliques de l’Isère) a été créé en 2004 par le Conseil général. Il est financé  par le Conseil général.
Il est chargé du projet de réhabilitation et de création des digues concernant la basse et moyenne Romanche.
Ce projet concerne 9 communes, dont Champ sur Drac.
L ’entretien et la surveillance des endiguements sont très importants pour assurer la protection des personnes et des biens contre l’inondation.
Parallèlement, l’Association syndicale des digues de la Romanche aval a été créée en février 2010.
Elle rassemble tous les propriétaires publics et privés de terrains concernés par les inondations de la Romanche, ainsi que des ruisseaux de Combe.

Avis d’enquête sur les aménagements des berges de la Romanche :

Suite aux travaux réalisés sur les berges de la Romanche, le Symbhi souhaiterait connaître votre avis et ressenti sur les aménagements effectués.
Cette enquête se déroulera jusqu’à fin 2017 dans l’objectif d’évaluer :
– Les usages et pratiques sur les berges de la Romanche
– La satisfaction des usagers par rapport aux aménagements paysagers réalisés par le Symbhi (cheminements piétons et cycles, aires de pique-nique, accès sports d’eau vive, …
– Les aménagements complémentaires qui pourraient être développés dans le future pour améliorer les pratiques des usagers de la Romanche.

Si vous êtes intéressé pour répondre à l’enquête en ligne, cliquer ICI .

Pour plus de précisions, les services du Symbhi et du Département restent à votre disposition.

CONTACT : Adresse postale : SYMBHI – 9 rue Jean Bocq – 38000 Grenoble
E-mail : symbhi@isere.fr – Tél : 04 76 00 33 93

Merci de votre participation.

ZONES HUMIDES
Définition  : c’est un terrain exploité ou non, habituellement gorgé d’eau douce, salée ou saumâtre, de façon permanente ou temporaire. La végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles (qui recherchent l’humidité) pendant au moins une partie de l’année.
Un inventaire des zones humides de plus d’un hectare en Isère a été cartographié par Avenir.
Ces zones représentent pour notre commune 162,52 ha qui se répartissent sur le Drac pour un peu plus de 146 ha, Combe 6,63 ha et la Romanche pour le reste.

LES COTEAUX SECS
AVENIR, Conservatoire des espaces naturels de l’Isère, s’est engagé avec le soutien du Conseil général dans la réalisation d’une cartographie des pelouses et coteaux secs de la région grenobloise.
Sur nos coteaux, on trouve des espèces caractéristiques,avec une grande variété d’orchidées, mais aussi plusieurs œillets dont la cueillette est interdite.

LA RESERVE NATURELLE REGIONALE DES ISLES DU DRAC

Depuis 40 ans, le Drac est asséché plus de 300 jours par an sur plus de 4 Km pour l’exploitation des ressources en énergie hydro électrique et en eau potable.
L’arrêté préfectoral de 1997 en interdit presque entièrement l’accès.
Dans le cadre du projet de remise en eau, une Réserve Naturelle Régionale a été créée en juillet 2009 : La Réserve Naturelle Régionale des Isles du Drac.
Avec une superficie de 804 ha, neuf communes sont concernées dont Champ sur Drac.
La remise en eau avec un débit de 5,5 m3 seconde au lieu de 1,5 actuellement, permettra de rétablir la continuité du Drac jusquà la confluence avec la Romanche, et de conserver durablement les espèces remarquables sur le site.
L’accès sera autorisé à certains endroits, et une sécurisation sera mise en place.

ACTUALITÉS ENVIRONNEMENT

Lutter contre le moustique tigre

Le dispositif de lutte contre le « moustique tigre » et de surveillance des arboviroses (chikungunya, dengue, zika) en métropole est activé par la direction générale de la santé chaque année du 1er mai au 30 novembre.

Dans notre région, ce dispositif concerne 6 départements dans lesquels le moustique tigre s’est implanté depuis 2012 : l’Ain, l’Ardèche, la Drôme, l’Isère, le Rhône et la Savoie.

Ce dispositif, réévalué chaque année, consiste notamment en :

  • une surveillance entomologique (c’est-à-dire des populations de moustiques) dans les zones où le moustique est présent ou susceptible de s’implanter ;
  • une surveillance des cas humains d’arboviroses (chikungunya, dengue, zika notamment) ;
  • une sensibilisation des voyageurs et personnes résidant dans les zones où le moustique est présent et actif.

Plus d’infos :