Découvrir Champ sur Drac

Son histoire

Sa situation privilégiée sur la route reliant la France à l’Italie au confluent de deux rivières « le Drac et la Romanche » a permis à la commune de jouer un grand rôle dès le Moyen Age. Les ruines du château du XIème siècle (incendié en 1576) et celles du monastère Saint Michel (dans le Connest ou Connexe) témoignent encore de ce glorieux passé. Jusqu’au début du 20ème siècle, l’activité se déroulait essentiellement sur le haut de la commune dans les deux hameaux de Combe et du Village. L’endiguement des deux rivières et la construction de nombreux barrages ont permis l’urbanisation et l’industrialisation de la plaine jusqu’alors régulièrement inondée.
Sa population « les chenillards » de moins de 500 habitants en 1900 est passée à 3 172 habitants (recensement 2010).
Chenillards : chênes ou chenilles des vers à soie seraient à l’origine du nom.

Sa géographie

Située à 13 km de Grenoble, la commune a une superficie de 892 hectares dont un tiers se situe dans la zone du Drac un deuxième tiers sur la montagne du Connexe et le dernier étant la zone urbaine.
L’essentiel de l’urbanisation et de l’industrialisation se situe dans la partie basse et centrale de la commune.
Ces différents secteurs ont des altitudes différentes : 269 mètres pour la plaine, 319 mètres pour le Village, 345 mètres pour Combe et 1 280 mètres pour la partie haute dans le Connexe.

Plan de la commune
[/vc_column_text]Plan de la commune[/vc_column][/vc_row]