POINT DE SITUATION COVID-19


À partir de samedi 3 avril à 19h00, voici les restrictions en vigueur pour tout le territoire métropolitain et pour une durée de 4 semaines :

  • le couvre-feu reste en vigueur entre 19h00 le soir et 6h00 du matin ;
  • le port du masque est obligatoire dans la commune ;
  • pas de déplacement en journée au-delà de 10 km, sauf motif impérieux ou professionnel (sur présentation de l’attestation), après la fin du week-end de Pâques ;
  • Les rassemblements de plus de six personnes et la consommation d’alcool sur la voie publique restent interdits.

À Champ-sur-Drac, voici les mesures en vigueur :

  • la mairie, le CCAS et la médiathèque restent ouverts au public ;
  • le gymnase, la salle de spectacle et les salles polyvalentes demeurent fermés au public ;
  • fermeture des écoles du 5 au 25 avril, mais les enfants des personnels prioritaires peuvent être accueillis (liste et modalités d’accueil encore non connues) ;
  • suspension des activités périscolaires et extra-scolaires pendant la même période, accueil des enfants des personnels prioritaires sur les temps périscolaires et au centre de loisirs.

Depuis le 23 mars 2021, le Département de l’Isère est placé en vigilance renforcée.

Voici les dernières mesures sanitaires visant à freiner la propagation du virus Covid-19 dans le département de l’Isère, applicables à compter du samedi 27 mars 2021 à 00h00, à l’exception de la mesure concernant les magasins et centres commerciaux qui sera applicable à compter du mercredi 31 mars 2021 à 00h00.

Dispositions applicables à l’ensemble des communes du département de l’Isère

  • La vente à emporter de boissons alcoolisées est interdite entre 18h00 et 06h00 dans tout le département de l’Isère. Cela concerne notamment les restaurants, les commerces alimentaires, snacks et établissements assimilés et points de vente de carburant qui pratiquent la vente de boissons à emporter.
  • La consommation d’alcool est interdite sur les voies et espaces publics, tous les jours, entre 18h00 et 06h00 dans tout le département de l’Isère, et à partir de 12h00 dans la commune de Grenoble.
  • Les buvettes et autres points de restauration temporaires sont interdits dans tous les établissements recevant du public, dans l’espace public et sur la voie publique.
  • Les brocantes, braderies, trocs, puces et vide-greniers sont interdits à l’exception des brocantes organisées sur l’espace public par des professionnels inscrits au registre des revendeurs d’objets mobiliers. Les organisateurs de ces brocantes s’assurent du respect des règles sanitaires en vigueur et de la détention par les exposants d’un récépissé d’inscription au registre des revendeurs d’objets mobiliers.
  • Les fêtes foraines sont interdites ainsi que les événements temporaires de type exposition, foire-exposition ou salon.
  • Les magasins de vente et centres commerciaux, comportant un ou plusieurs bâtiments dont la surface commerciale utile cumulée est supérieure ou égale à dix mille mètres carrés, ne peuvent accueillir du public.

Cette interdiction ne fait pas obstacle à l’ouverture des magasins de vente situés au sein de ces centres commerciaux et qui relèvent exclusivement des catégories listées dans l’article 37 du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié susvisé.

L’activité de retrait de commandes à l’intérieur de ces centres commerciaux est également interdite.

Port du masque de protection

  • Le port d’un masque de protection est obligatoire pour toute personne de 11 ans ou plus sur la voie publique et dans l’espace public dans les communes de plus de 2 000 habitants du département de l’Isère listées dans l’annexe 1.
  • L’obligation de port du masque de protection fixée par le présent arrêté n’est pas applicable :
    – aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation, et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires, définies en annexe I du décret n° 2020-1262 du 16 octobre 2020, de nature à prévenir la propagation du virus ;
    – aux personnes se déplaçant avec un moyen de locomotion à deux roues non-motorisés (vélo, trottinette…) ainsi qu’aux pratiquants de la course à pied.

Consulter l’arrêté préfectoral 


France Relance : la refondation économique, sociale et écologique du pays

Afin de redresser rapidement et durablement l’économie française, le gouvernement a mis en place un plan de relance de 100 milliards d’euros. Le Gouvernement est pleinement mobilisé pour faire face et protéger le pays des conséquences économiques et sociales de la crise de la Covid-19. Une réponse immédiate et forte a permis d’amortir le premier choc.

Avec la pandémie de la COVID-19, la France, comme tous les pays du monde, a traversé et traverse encore une épreuve sanitaire jamais vécue auparavant. Cette épreuve a eu des conséquences économiques immédiates et inédites. Nous entrons aujourd’hui dans une nouvelle phase : celle de la relance et de la reconstruction.

Ce plan, de 100 milliards d’euros, est le plan européen le plus important en part du PIB. C’est 4 fois plus que le plan de 2008 pour répondre à la crise financière. C’est un engagement exceptionnel de la France pour répondre à la crise, sauver l’emploi et préparer la société de demain.

Avec la volonté d’amplifier les efforts mis en œuvre avec le plan de soutien, le Premier ministre a présenté le 3 septembre 2020 le plan “France Relance”, une feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays. Ce plan est le résultat d’une large concertation nationale mise en place pour tirer les enseignements de la crise.

La relance sera verte, sociale et territoriale. Elle permettra de renforcer notre souveraineté économique et de notre indépendance technologique.


L’actualité et les mesures économiques du COVID-19 en Isère


communication