Une caméra piéton pour la policière municipale, gage de sécurité et facteur de pacification des relations

Depuis le 1er février 2018, la policière municipale est équipée d’une caméra piéton, une expérimentation souhaitée par le maire et permise par un décret de décembre 2016 qui autorise les agents municipaux à s’équiper de caméras au même titre que la police nationale.

La Policière pourra dorénavant filmer et enregistrer toute intervention jugée tendue avec certains citoyens. Dans le même temps, les personnes estimant que l’agent de police municipale aurait eu des propos ou une attitude inadaptés pourront faire valoir leurs droits, l’enregistrement étant susceptible de servir de preuve en cas de procédure.

L’agent de police devra prévenir son interlocuteur qu’il va filmer. Les images seront conservées pendant six mois. Seuls le Maire, la policière municipale et les officiers de police judiciaire qui le réclameront y auront accès.

La municipalité mise sur l’effet dissuasif de l’enregistrement vidéo pour calmer le jeu lors de certaines interventions compliquées. Ce dispositif a déjà fait ses preuves dans d’autres communes. Il permet d’apaiser les tensions lors des interventions, tout en renforçant la sécurité des agents qui le portent.


Nicole Pothin